Intéractions avec nos sociétés

- Réaction réciproque de deux phénomènes l'un sur l'autre. - Action réciproque qu'exercent l'un sur l'autre deux ou plusieurs systèmes physiques, individus, objets..
- Ensemble d'êtres humains vivant en groupe organisé. - Milieu humain dans lequel quelqu'un vit, caractérisé par ses institutions, ses lois, ses règles. - Tout groupe social formé de personnes qui se réunissent pour une activité ou des intérêts communs.
Elles sont nombreuses, variées, et de plusieurs types de natures. Elles peuvent être positives (impacter positivement une société), ou négative (impacter négativement une société). Nous allons tenter de fournir ci-après une liste non exhaustive de ces impacts positifs et négatifs.

Les impacts positifs du requin sur la société humaine.

Les sociétés humaines interagissent avec leurs milieux afin d'en tirer des bénéfices et de les aménager afin de les rendre vivables et surs. Il faut aborder les choses telles qu'elles le sont : si ces animaux sont si difficiles à protéger efficacement, c'est aussi car la société tire des bénéfices à leur exploitation. Cette exploitation peut être durable et raisonnée, tout comme elle peut mener à la disparition de certaines espèces.
  • La plongée : que ce soit touristique, de loisir, professionnelle, la plongée avec les requins est source de bénéfice. Bénéfices pouvant être financiers, mais aussi scientifiques, culturels, apportant du savoir et des connaissances.
  • La commercialisation des produits à base de requin apporte un bénéfice financier aux marchands ; l'impact sur les espèces est quant à lui négatifs.
  • Le divertissement : les requins prêtent leurs images aux films de divertissements (films d'horreurs, documentaires, publicités...). Ils peuvent aussi être exposés en aquarium, fixes ou itinérants. Ces expositions suscitent l'intêret de la société, mais occasionnent le prélèvement d'animaux.
  • Culturel : sujet à de nombreux mythes, légendes, et fantasmes, les requins font partie des animaux emblématiques qui ont structuré notre rapport aux profondeurs de la mer à travers les âges.

Les impacts négatifs du requin sur une société humaine

Le requin est parfois détesté, ce qui rend difficile sa protection. Cette antipathie de l'humain qui s'exprime parfois vis à vis du requin n'est pas uniquement le fait d'une mauvaise réputation sur-médiatisée.
  • Les attaques de requins : elles font la une systématiquement en occident. La France, à travers La Réunion, est devenue célèbre pour la fréquence des accidents de ces 3 dernières années. Outre le fait dramatique de l'attaque en elle-même, ce sont les économies balnéaires et les perceptions des usages de la mer qui sont "en risque" lorsque de tels évènements viennent à se répéter
  • Les prises accessoires. Si la société humaine tire des bénéfices alimentaires et financiers des activités de pêches, les prises accessoires, non-recherchées par les pêcheurs, constituent un manque à gagner pour les pêcheries, un gâchis alimentaire, et un impact écologique négatif sur les populations de requins. C'est pourquoi les pratiques de pêche les plus concernées tendent vers une amélioration de leurs pratiques.
  • La déprédation. Elle consiste, pour le requin, à venir se nourrir sur les prises des lignes de pêches. Une situation fréquente dans les îles, ou les pêcheurs remontent souvent la seule tête du poisson initialement ferré. C'est une plaie pour de nombreux pécheurs, en particulier les pécheurs côtiers. On peut aussi citer les parcs à poisson, notamment en Polynésie, dans lesquels les requins rentrent pour se nourrir, représentant une perte de temps et d'efficacité pour les gestionnaires

Une intéraction à double sens
Bien évidemment, dans un milieu partagé, tout est question d'échanges, volontaires ou non, pacifiques ou non. L'humain a lui aussi des impacts positifs et négatifs sur les populations de requins.
Des usages
La pêche, la commercialisation, l'instrumentalisation culturelle, l'usage alimentaire, décoratifs, doublés du peu de connaissances que l'on a sur les espèces de requins menacées et sur l'état de leurs populations, sont responsables de la disparition de certaines espèces et de la chute rapide de certaines autres. 1/3 des espèces de requins connues sont actuellement considérées menacées dans le monde.
Protections
Les politiques d'aménagements des sociétés humaines mènent à trois types d'actions principales : détruire les habitats dans leur existence actuelle, ou les protéger en l'état, ou les aménager en tentant de préserver leurs spécificités. Dans le cas de la création d'aires marines protégées correctement gérées et surveillées, les changements de pressions sur le milieu peuvent se révéler favorables aux requins. Il existe également d'autres aménagements, qui de manières involontaires peuvent favoriser les populations de requins, comme les récifs artificiels, les déversements d'eaux douces, l'aménagement des lagons...

Que fait Shark Citizen dans tout ça ?

Mieux comprendre
Nous essayons de mieux comprendre ces interactions, positives ou négatives, en menant des enquêtes sur les usages qui sont faits du requin, les marchés que cela représente, et les impacts de ces interactions. Afin d'appréhender les situations d'une manière la plus complète possible, nous créons des commissions consultatives lorsque le sujet l'exige. Ces commissions sont composés des parties prenantes et des spécialistes compétents sur le sujet donné. Les résultats des échanges sont diffusés à nos adhérents.
Partager
Lorsque nous estimons avoir réuni suffisamment d'informations, de témoignages et de données scientifiques permettant de traiter un sujet avec recul, nous mettons ces connaissances à disposition de nos adhérents, mais aussi des associations et parties prenantes intéressées et concernées. Nous fournissons ainsi des clés de compréhension intégrant les différentes facettes d'une problématique.