Tsiôno : Réseau d’observateurs bénévoles

lancement_TsiÔno

 

1 – La conservation des espèces passe par la connaissance et l’observation de ces dernières.

 

2 – Tout usager de la mer est un observateur potentiel.

 

3 – Tout usager de la mer peut contribuer à la connaissance de ces espèces et donc indirectement aider à leur protection.

 

C’est pourquoi les sciences participatives sont des outils efficaces.

 

A Mayotte, dans ce but de collecter des données, connaître les espèces et protéger, le Parc naturel marin de Mayotte (Agence des aires marines protégées) à mis en place un nouveau réseau d’observateurs du milieu marin.

 

Ce réseau se nomme Tsiôno (« j’ai vu » en shimaoré).

 

Shark Citizen a souhaité s’associer à cet outil remarquable afin de développer les connaissances, malheureusement insuffisantes, sur les requins de Mayotte. Une convention de partenariat a donc été signée avec le parc et l’association est à ce jour chargée de l’animation du volet requin du réseau d’observateur. L’association espère ainsi acquérir des connaissances utiles à la conservation des requins.

 

Nous avons donc besoin de vous : vos observations sont précieuses ! Le réseau s’est doté d’une plate-forme web permettant à chacun de partager en ligne ses observations d’espèces marines emblématiques, dont les requins : www.tsiono.fr
Pour tout savoir sur TsiÔno (utilité de la démarche, objectifs, espèces visées, fonctionnement de la plateforme), venez à la soirée de lancement le 29 juin à 18h30 au cinéma Alpa Joe à Mamoudzou !

Les sciences participatives n’auront plus de secret pour vous et vous repartirez avec votre kit d’observateur.

 

Comment ça marche ?

Toutes les observations passées, présentes et futures peuvent être saisies sur www.tsiono.fr pour peu que celles-ci contiennent au mois les informations suivantes :

  1. L’espèce
  2. La date précise ou la période (mois et année)
  3. Le nombre d’individus
  4. L’heure de l’observation ou le moment de la journée (matin, après midi, etc.)
  5. Le comportement de l’espèce
  6. La localisation (à l’aide de la carte du lagon de Mayotte)
  7. La profondeur d’observation (exacte ou estimée)
  8. La classe de taille et le sexe (si vous avez l’information)

 

A vous de faire la différence pour que les espèces du lagon de Mayotte n’aient plus de secrets !