Vigies requins, phase 2 : la vidéosurveillance

Voici quelques nouvelles de l’évaluation du programme Vigie Requin Renforcées de la Ligue de Surf de La Réunion.

Nous vous présentions en décembre le projet Vigie Requin Renforcé et les raisons de son évaluation, voici maintenant un point d’étape, après un mois et demi de tests menés par l’IRD et la Ligue de Surf.

 

Communiqué reçu de la Ligue Réunionnaise de Surf, le 20 mars 2014.

La Ligue Réunionnaise de Surf, la Préfecture, le CROSS, la Région Réunion, et la Direction Régionale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion Sociale ont présenté ce jeudi 20 mars lors d’une conférence de presse, un point d’étape décisif dans l’avancée du Projet VIGIES REQUIN RENFORCÉES (VRR), dont le lancement et la phase 1 avaient été annoncés le 26 décembre dernier.

La volonté première de tous les acteurs étant la reprise du surf et des activités nautiques dans des conditions de sécurité optimisées pour tous sur l’île de La Réunion.

C’est ainsi que ce matin, la Ligue Réunionnaise de Surf, son Président, son conseiller technique, et la société LC TECH ont convié leurs partenaires et la presse locale à assister à un démonstration terrain de la phase 2 du projet VRR : la mise en place du dispositif de vidéosurveillance sous-marin pour l’assistance des vigies requins sur  la zone expérimentale des Roches Noires à Saint-Gilles (Commune de Saint-Paul) et à visualiser les premières images recueillies en direct. (Voir schéma explicatif ci-dessous).

test phase 2 lrs

Aujourd’hui mobile, ce dispositif pourrait, à moyen ou à long terme, être installé de manière pérenne dans les communes désireuses de participer avec la ligue de surf à la sécurisation des zones d’activités nautiques du littoral Réunionnais.

La Ligue a pour le moment fait l‘acquisition de 12 caméras de vidéosurveillance et de matériel de câbles optiques sous-marin, pouvant ainsi couvrir une zone de 100 mètres (pour exemple la zone de couverture de surveillance des Roches Noires nécessiterait 8 caméras, celle du spot de 3 Bassins 12).

Cette étape technologique dans le projet VRR vient compléter le dispositif humain et permettra à l’avenir une optimisation dans l’observation et l’anticipation.

Véritable rideau de vidéosurveillance, assisté d’un logiciel de reconnaissance, visant à protéger l’activité sous-marine des vigies, il a pour objectifs : d’avertir, d’augmenter le temps de réaction et de mieux adapter la réponse en fonction des chemins décisionnels (évacuation, répulsion), de mieux connaître le comportement des animaux et les identifier, de collecter des données fiables et de partager des informations.

L’évolution principale de cette phase 2 est de tester la pertinence d’un soutien informatique en temps réel, afin de préfigurer un système à demeure avec un appareillage mobile.

Les postes d’observations pourraient être par la suite positionnés soit sur la berge de manière mobile, soit dans le structures existantes des MNS.

 

RAPPEL DES PHASES DU PROJET VRR

Elaboration / voir présentation du Projet VRR

PHASE 1 : Renforcement technologique du dispositif vigie et évaluation scientifique de sa pertinence / depuis janvier 2014.

PHASE 2 : test de positionnement et d’efficacité d’un dispositif de vidéosurveillance pour l’assistance des vigies requins / mars 2014.

lrs phase2

PHASE 3 : Installation de dispositifs permanents sur sites / 2014/15.

LRS phase 3 dispositif

Présentation du système de vidéo surveillance

Interview du président de la LRS

Comments are closed.